La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Voie de Valdonne

Partager via un média social

Les Républicains

survivront-ils à Fillon et Wauquier ?
heureusement que les Balkany sont là !

un petit clic pour la page "Galerie" ...un petit clic pour la page "Galerie" ...


« rester connecté à la vraie vie »

Cliquez pour lire l'article de Médiapart.Cliquez pour lire l'article de Médiapart.

Nos animaux fétiches "Jojo le Mérou" et "Paul le Poulpe" sont désormais rejoints par "François le Homard".

Gilets jaunes

Forcément, ils sont moins nombreux aujourd'hui ...

Cliquez sur la photo pour visiter notre diaporama "Gilets jaunes".Cliquez sur la photo pour visiter notre diaporama "Gilets jaunes".
Voie de Valdonne

16 juin à Roquevaire, le collectif V2V maintient la pression.

Cliquez sur la photo pour accéder à l'article de La Provence.Cliquez sur la photo pour accéder à l'article de La Provence.Et pour accéder à la dernière conférence de presse, c'est ici.

Banalisation des violences policières:
Gazés à bout portant comme des insectes !

Cliquez sur la photo pour lire l'article de Reporterre du 29 juin.Cliquez sur la photo pour lire l'article de Reporterre du 29 juin.Plus de 300 activistes non violents se sont regroupés sur le pont de Sully, à Paris, pour dénoncer l’inaction face au dérèglement climatique. Gaz lacrymogène dans les yeux, coups de matraque, injures… la réponse de l’Etat. C'était le 28 juin en pleine canicule.

bl

lllllLL'été de Trump à Metz,

Il pique une tête dans la Moselle.

cliquez pour lire l'article du huffingtonpostcliquez pour lire l'article du huffingtonpost

06/09/2018  Ouf ! Gaudin démissionne de la Métropole.

Il va pouvoir se concentrer sur la gestion de sa mairie de Marseille actuellement étrillée par le Parquet National Financier, la Cour des Comptes et le Préfet  (3 articles de Médiapart) :

1/3: Dans les placards de la municipalité,

2/3:  Et le service public, il est où ?

3/3:  Des bibliothèques à la dérive.

Marseille 5 nov : l’effondrement de trois immeubles illustre l’incurie des pouvoirs publics.

 Accédez à l'article de Médiapart du 06/11/2018. Accédez à l'article de Médiapart du 06/11/2018.

L'heure des comptes aurait-elle sonné ?

Sarkozy, Kadhafi, et aussi Guéant et Rama-Yade qui, aujourd'hui , s'occupe du "cri de détresse des iraniennes" ...Sarkozy, Kadhafi, et aussi Guéant et Rama-Yade qui, aujourd'hui , s'occupe du "cri de détresse des iraniennes" ...

 "Paul Bismuth", Bygmalion, mais surtout les soupçons de financement libyen visent désormais N.Sarkozy et son entourage.
"L'histoire d'une haute trahison", le livre de F.Arfi et K.Laske, résultat de six ans d'enquête, vient de paraître.
21 mars 2018 :
Sarkozy est mis en examen pour "corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics  libyens".
29 mars 2018 :
Sarkozy est renvoyé en correctionnelle  pour trafic d’influence et corruption à la Cour de cassation.
8 octobre 2018 :
  petit à petit,  ça vient ...
N.Sarkozy voit son premier recours dans l'affaire des "écoutes" rejeté par la justice.
25 octobre : nouveau coup dur !
Affaire Bygmalion : la cour d'appel confirme le renvoi en correctionnelle de N.Sarkozy.
30 janvier 2019 :
Financement Lybien : Nicolas Sarkozy perd définitivement contre Médiapart devant la cour de Cassation.
25 mars 2019 :
Affaire des "écoutes": La justice rejette les recours de N.Sarkozy.

19 juin 2019 :
Dans l'affaire Paul Bismuth N.Sarkozy sera bien jugé pour corruption, une première pour un président de la République.

encore à suivre, patience ..., les Gilets Jaunes, eux, passent en "comparution immédiate". La justice est la même pour tous, mais à une vitesse adaptée à chacun !

Guernica :
les 80 ans du tableau de Picasso et des bombes nazies sur la ville.
Le 26 avril 1937, la petite ville basque espagnole brûlait sous les bombes larguées par des avions de la légion Condor envoyée par Hitler.

En savoir un peu plus sur le sujet...


 Page Actualité

12 juillet 2019 :  Instrumentalisation de la Saint Eloi.

29 janvier 2019 :   Vaudeville municipal à Cuges .

25 octobre 2018 :  La campagne lozérienne 2018, ce fut un bon cru.

16 mai 2018 :   Et maintenant, à vous de jouer !

15 mai 2018 :   Une rando-Découverte le 21 Mai .

30 mars 2018 :  Au Conseil de Territoire, abandon du Val'Tram et un forage suspect pour la ZAP de Cuges.

24 janvier 2018 :  Accident mortel de parapente à Cuges.

19 octobre 2017 :  Réunion sur l'environnement au Circuit du Castellet avec les riverains.

20 octobre 2017 : Révision du PLU: l'occasion imprévue de rendre un hommage appuyé à la "coquille".

22 mai 2017 :  Avis d'enquêtes publiques sur la ZAP et l'aérodrome du Castellet.
Les commandes groupées pour les restaurants scolaires.
Législatives et la fameuse "réserve parlementaire" .

3 mai 2017 :  Le deuxième tour des élections présidentielles, le 7 mai.

30 mars 2017 :  La demande par le maire de révocation du Directeur des Services Techniques mise en échec par le Conseil de Discipline.

14 février 2017 :  A travers le contrat avec "l'Eau des Collines", le maire se débarrasse d'un service municipal, un de plus !

7 février 2017 :  Plutôt un présumé-voleur que la défaite !  Les élus LR de la 9eme circonscription ne sont pas très regardants.

23 décembre 2016 :  La photo du président de PACA Estrosi en compagnie du tueur du 14 juillet de Nice.

24 octobre 2016 :  Un tour d'horizon sur la rentrée d'automne 2016.
 18 sept. 2016 :  Un procédé de traitement des rejets liquides dans les calanques, permettant de retenir les métaux, est actuellement en test à l'usine Alteo de Gardanne.  Sur ce sujet délicat lire aussi ...

7 juillet 2016 : Enquête publique sur le Plan d'Exposition au Bruit de l'aérodrome du Castellet, le maire et l'adjoint Rossi désavouent le Conseil.

15 juin 2016 :   Gens du voyage, et si l'on jouait une musique différente ?
6 juin 2016 :  la commémoration particulière de Siou-Blanc à Signes.

 le Chant des Partisans est joué à l'harmonica. le Chant des Partisans est joué à l'harmonica.

du 4 au 12 juin :  le cinquantième anniversaire du Parc de OK Corral.
19 avril 2016 :  la nouvelle rubrique mondaine !
1er avril 2016 :  l'achat d'un minibus et le Débat d'Orientation Budgétaire au CCAS
27 mars 2016 :  la bavure ordinaire filmée
Cuges-les-Pins :  un village français...
31 janvier 2016 :  les "vœux" du maire !
10 décembre 2015élections régionales
14 novembre 2015attentats, Paris, Irak, Syrie..

Alien ou le

"8ème passager":

et si nous avions à la mairie de Cuges un conseiller de plus
(ou de trop) ?
7 juillet 2
015 : 
le conseiller surnuméraire

6 juin 2015 :  commémoration à Siou Blanc



 Mandela parle de Fidel Castro

Mandela parle de Castro ...Mandela parle de Castro ...

29 nov 2016. Le dictateur, le tyran, le despote... ces derniers temps il a été difficile d'échapper aux idées simples ! Alors, si vous n'avez pas aimé les propos de Ségolène Royal sur Fidel Castro, peut-être aimerez-vous ceux de Nelson Mandela ?


Michael Moore ne s'était pas trompé !

Le réalisateur Michael Moore, à l'inverse de la plupart des médias US et instituts de statistique, avait prévu, par ses observations, la victoire  de Trump. Suivez ce lien pour accéder aux billets qu'il a publiés sur le site HuffingtonPost C'est intéressant et instructif !


  Scoop

fauconnerie: cliquez pour la page Liens...fauconnerie: cliquez pour la page Liens...Pour le cinquantenaire du Parc OK Corral
les rapaces font leur apparition.

accédez à l'article en page Liens ...>

 Salon de l'auto à Cuges

L'ex-futur-minibus-municipal va être expertisé après sa visite à OK-Corral .... 357 ou calibre 44 ?  Une nouvelle saison de la série "Les Experts CLPPD".


 Conseil Municipal de Cuges-les-Pins

22 février 2018 :  Cour Régionale des Comptes, Débat d'Orientation budgétaire etc ...

18 décembre 2017 :  PLU, perte de compétences, et arrêt des repas spéciaux, etc ... !

10 novembre 2017 : Pour la 4eme fois cette année, le quorum n'était encore pas au rendez-vous !

22 mai 2017 :  La charte du Parc Naturel Régional de la Sainte Baume.

6 avril 2017 : Le budget de la commune et ... encore la ZAC des Vigneaux.

20 mars 2017 : le Débat d'Orientations Budgétaires.

02 mars 2017 :  Un conseil sur le personnel com- munal, la médiathèque, les décharges etc ...

16 janvier 2017 :   Un conseil plutôt "chaud".

12 et 19 décembre2016 :  Les 2 derniers conseils "fantômes" de fin d'année !
7 novembre 2016 :  le contrat de la gestion de l'eau et le marché très douteux d'un chantier de voirie.

23 juin 2016 :  16 délibérations sous le signe de la censure !
19 mai 2016 : 
logements sociaux, modification du PLU... et un festival "d'approximations".
13 avril 2016 :  le minibus, le budget et  le contrat de mixité sociale et encore les décharges !
29 février 2016 :  le débat d'orientation budgétaire.
12 novembre 2015 :  une démission de plus et l'imbroglio de l'annulation de PLU.
3 septembre 2015
à deux reprises le maire se dérobe devant ses responsabilités.
24 juin 2015 : le droit d'expression des élus.
4  juin 2015 :  la réfection de la voirie.
28 avril 2015 :  budget, irrigation et  cantine scolaire.
19 mars 2015 : 
le fonds Gabriel Vialle et la révision du PLU.
janvier 2015 : 
l'intermède du corbeau.

à Gémenos Fralib est devenu la SCOP-Thé-Infusions

La SCOP-TI sur la page LIENS...La SCOP-TI sur la page LIENS...

En mai 2015,   la production a redémarré à Gémenos, et fin septembre le thé des ex-Fralib est arrivé sur les rayons de Auchan, Carrefour, Casino, Intermarché et Franprix où l'on peut désormais s'approvisionner !

Que diriez-vous de cette idée : irriguer la Monument Valley, avouez que ça aurait de la gueule ? et avec l'explosion de  la production de cactus ouvrir une gigantesque distillerie de mezcal ?


Moteur de recherche interne avec Google    


La gare de Roquevaire.La gare de Roquevaire.

La page du projet de la voie ferrée de Valdonne.

30 janvier 2019

  •  L'année 2019 continue de bien commencer :
    la voie ferrée de Valdonne devrait enfin pouvoir réouvrir.

 La gare de Pont-de-l'Etoile devrait renouer avec le bruit et l''agitation, bref, revenir à la vie.La gare de Pont-de-l'Etoile devrait renouer avec le bruit et l''agitation, bref, revenir à la vie.

  •   La bonne nouvelle du  18 janvier et les réactions.

La nouvelle est tombée le 18 janvier de façon assez solennelle mais sans beaucoup de précisions, le projet cité est celui du Valtram et s'accompagnerait d'une réduction de son coût qui passerait de 130M€ à 100M€ pour un commentateur, de 160 à 130 pour un autre  ... voici des liens de cette information sur divers médias:

On constatera, et c'est regrettable, qu'il est peu fait état dans la presse locale de la bataille conduite par de nombreux élus, associations et habitants , et dont la décision de M.Vassal est aussi le reflet.

Le collectif de défense de la voie de Valdonne (V2V) s'est bien sûr exprimé, insistant sur les délais, l'agenda, et une demande pressante de voir des actes suivre les déclarations. Il a, dans ce sens,  tenu le vendredi 25 janvier une conférence de presse à laquelle étaient invités la presse locale et le site Mefi.tv, voici quelques liens sur des documents relatifs à cet événement :

 

Après l'annonce de M.Vassal de réouvrir la voie de Valdonne le collectif V2V tenait une conférence de presse le 25 janvier.Après l'annonce de M.Vassal de réouvrir la voie de Valdonne le collectif V2V tenait une conférence de presse le 25 janvier.

 Le revirement de la Métropole sur le projet de la voie de Valdonne laisse un sentiment de gâchis sur ces quatre dernières années marquées par le comportement politicien du maire d'Aubagne et de son équipe, lequel s'est encore manifesté lors du conseil de territoire du 25 juin 2019 au cours duquel la Présidente, sans doute encouragée par les résultats de la consultation du public qu'elle avait organisé,  proposa une délibération de soutien au Valtram face au projet "Metro-Express" constitué  de bus empruntant une autoroute déjà largement saturée.

Le résultat du vote est révélateur et remet à leur place quelques déclarations de façade :

  • 30 votes pour, essentiellement issus des villages de la vallée de l'Huveaune.
  • 19 non-participations de la part de Gazay et son équipe, auxquels se sont joints le maire de Cuges et sa première adjointe, tous opposés au projet de la voie ferrée de Valdonne, même pas sensibles au possible  "recyclage" des quatre rames de tramway que la mairie d'Aubagne a sur les bras depuis 2014, suite à sa décision de stopper le tramway aubagnais.

Gazay trottait derrière Gaudin et Destrost trottait derrière Gazay et Gaudin ... Trois mois plus tard, patatras, exit Gaudin ! Ils devront apprendre à trotter derrière quelqu'un d'autre. Le savoir ne change pas la face du monde mais, au moins, chacun sait dès lors à quoi s'en tenir. Suivez ce lien pour lire cette intéressante délibération CT4/250618/1 :

  • Un peu de technique pour faire le tour des opportunités et évaluer les enjeux.

 La déclaration de M.Vassal du 18 décembre mentionnait explicitement le projet "Valtram", comme la consultation de la Présidente du territoire, mais sans plus de détails, un peu comme si le terme "Valtram" illustrait un projet ou un concept connu de tous. Cependant, dans les années 2012-2014 qui ont précédé, on a aussi connu le terme et le projet "Tram-Train".

Alors, pourquoi l'un plutôt que l'autre ? La différence entre les deux projets est-elle claire pour tout le monde ?

Chronologiquement, entre les deux il y a les élections municipales de 2014, qui nous ont fait passer de l'un à l'autre pour des raisons qui ont peu à voir avec les techniques ferroviaires. Il est peut-être utile pour certaines personnes de procéder à quelques rappels, les "connaisseurs" voudront bien nous en excuser.

Le Tram-Train est un concept particulier qui met en scène des trains pouvant rouler sur des rails ordinaires ainsi que des voies de tramway ( grâce à un profil spécial de leurs roues ), ils peuvent aussi être alimentés en électricité de différentes façons, par des caténaires délivrant du 750 volts continu (tramway) ou du 15 kV alternatif (ligne ferroviaire).

On peut obtenir facilement plus de détails sur le concept  en suivant les liens :

Le tram-train a été proposé sous la mandature précédente par l'Agglo du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, afin de permettre, au-delà de la remise en service de la voie de Valdonne reliant Aubagne à La Bouilladisse,  sa connexion avec le réseau  du tramway aubagnais prévu pour s'étendre vers Marseille par La Penne, La Barasse ..., et aussi se prolonger vers St-Charles par la ligne SNCF, via la gare d'Aubagne.

Il s'agissait donc d'un projet mûrement réfléchi et élaboré dans une perspective de développement assumé.

2014, surgit le Valtram. L'équipe élue à Aubagne en 2014, Gazay-Barthelemy, met un terme au développement du tramway aubagnais ( qui fait de sa ligne de 2,4 km la plus courte de France ! ) et se retrouve avec quatre rames de tramway devenues inutiles. Ainsi, donc naît le projet Valtram de l'abandon du projet tram-train au profit du recyclage sur la voie de Valdonne des rames inutilisées.

Le projet Valtram, pour utile qu'il soit, ne brille donc ni par son ambition ni son originalité. On connaît la suite, sur laquelle on ne va pas revenir, pour se retrouver aujourd'hui avec l'acceptation théorique du projet par la Métropole.

Ce qui a changé depuis 2014 : l'irruption du changement climatique et la transition énergétique.

En quatre années la nécessité d'une profonde transformation écologique s'est imposée dans tous les domaines, et particulièrement celui des transports et de la mobilité :

  • Développement des réseaux ferrés secondaires, périurbains et régionaux afin de réduire l'impact de l'automobile et réouverture de petites lignes.

Des initiatives régionales s'inscrivent déjà dans ces nouvelles politiques, des exemples en sont donnés, plus bas sur cette page même. La Métropole nouvellement créée ne peut ignorer ces nouvelles opportunités porteuses de progrès techniques et de financements supplémentaires.

Un autre changement vient de l'institution porteuse du projet, qui s'accompagne d'un changement d'échelle :

La Métropole a vocation à ne pas traiter séparément le projet de la voie de Valdonne destiné à désengorger une partie de la vallée de l'Huveaune, du problème identique qui affecte les voies  D2, D8n, autoroute A50, de l'autre côté en aval d'Aubagne. Voilà précisément une opportunité de recycler naturellement les quatre rames "surnuméraires" du tramway aubagnais en le prolongeant vers  La Penne, La Barasse... , et ainsi desserrer les contraintes sur l'équipement de la voie de Valdonne.

 Il appartient aussi à la métropole d'anticiper, notamment en termes de matériels à installer, les développements potentiels vers Gardanne, Aix-en-Provence, ainsi que, en collaboration avec la Région, sur l'ancienne voie Gardanne-Carnoules qui fait l'objet d'une forte demande.

La Métropole succède aux Communautés d'Agglomération, mais pas de façon naturelle. Le concept d'Intercommunalité qui s'est développé partout dans le pays est fondé sur le libre choix, l'adhésion volontaire de ses membres, à l'opposé la Métropole est fondée sur la contrainte, dérivée du tracé d'un périmètre administratif  imposé.

La Présidente devrait garder à l'esprit, avant toute prise de décision concernant les associations  et les  élus, la nature même de  l'institution qu'elle dirige.

 

C'est rassurant, l'art précède la politique.C'est rassurant, l'art précède la politique.

 27 novembre 2018 : H2

 Voie de Valdonne : Et si l'on discutait,

pour une transition énergétique durable et décarbonée,

du train à hydrogène ?

 La rame coradia iLint de Alstom à hydrogène et pile à combustible.La rame coradia iLint de Alstom à hydrogène et pile à combustible.

  C'est un concours de circonstances intéressant : au moment où la démission de Gaudin de la Métropole relançait le projet ferroviaire de la voie de Valdonne, on a assisté à une accélération du débat sur la transition énergétique, la nécessaire réduction des émissions de CO2 dans toutes les activités et notamment le transport, avec une succession d'annonces sur des nouveaux modes de traction plus respectueux de l'environnement comme le train hybride Diesel/Batterie-électrique ou la traction par pile à combustible consommant de l'hydrogène.
 Ainsi le projet de la voie de Valdonne revient au premier plan de la scène politique régionale. On a même vu le maire d'Aubagne publier un article dans sa revue municipale où il affirme avoir toujours soutenu le projet qui aurait échoué "à cause de l'Etat". Ce qui prête à sourire, au moins les personnes qui ont assisté à ce fameux conseil de Territoire du 19 mars 2018 à Agora , mais il faut y voir un signe, celui qu'après avoir misé sur le mauvais cheval, il a senti le vent tourner et tente de reprendre la main avec un texte qui surprend par la vacuité de son contenu .

Un modèle "alternatif" qui plaira au maire d'Aubagne. A utiliser les jours de relâche (grève, congés, etc ...)Un modèle "alternatif" qui plaira au maire d'Aubagne. A utiliser les jours de relâche (grève, congés, etc ...)

  • Annonces et informations récentes.

  Au plan national des décisions ont été prises dans le cadre de la transition énergétique qui semblent, du moins pour ce qui concerne le transport ferroviaire, se concrétiser par de nombreuses initiatives.
Ainsi le Plan Hydrogène initié en 2016 et relancé par N.Hulot est poursuivi et de nombreuses réponses à l'appel d'offre national se répartissent sur le territoire national, supervisées par l'Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustibles (AFHYPAC)  dont le site contient une abondante documentation :

 Il y a quelques semaines, en septembre, la presse a largement diffusé la sortie par Alstom d'une rame ferroviaire fonctionnant à l'hydrogène et pile à combustible. Le modèle Coradia i-Lint, conçu à Tarbes et assemblé en Allemagne est doté d'une autonomie de 1000 km. Il est destiné aux territoires urbains et lignes régionales, ne rejette pas de CO2 et ne nécessite pas d'électrification des voies (équipement estimé à 1 Million d'€/km par la SNCF). Il y a actuellement 14 rames en commande.
Voici quelques liens relatant cet événement,  une revue de presse sur le Coradia i-Lint  :

Voici d'autres liens vers des articles plus orientés sur le principe et les techniques de "l'hydrogène vecteur énergétique" et la problématique du stockage de l'énergie :

   Encore plus récemment il y eut deux annonces importantes et concordantes, d'abord la sortie le 18 octobre, du Rapport Simian, un rapport commandé par le 1er ministre sur "Le verdissement des matériels roulants du transport ferroviaire en France". Celui-ci fut suivi, le 16 novembre 2018 par un entretien remarqué du Président de la SNCF, Guillaume Pepy donné à RTL.
  Ces deux informations pointent une rupture dans les équipements de traction ferroviaire, d'une part vers une traction hybride Diesel/Batterie-électrique afin de réduire la pollution en zones urbaines et d'autre part une orientation déterminée vers la traction par hydrogène et pile à combustible pour les nouveaux matériels. Voici les liens sur ces deux documents  :

Cliquez sur le cadre pour accéder au document (77 pages, 5.2MB)Cliquez sur le cadre pour accéder au document (77 pages, 5.2MB)
Cliquez sur le cadre pour accéder à l'entretien Pepy-RTL.Cliquez sur le cadre pour accéder à l'entretien Pepy-RTL.
 Citons pour compléter les deux précédents un document qui consolide les choix de matériel par le gouvernement et la SNCF. Il s'agit d'un article du site "Connaissance des Energies" qui faisait état en 2015 d'un tramway chinois circulant, maintenant depuis quatre ans, grâce à l'hydrogène et des piles à combustibles :

  Pour être complet il nous faut aussi mentionner les réserves qui ont été émises contre l'adoption de l'hydrogène comme vecteur énergétique. C'est le cas d'un article qui émane d'un responsable de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d'Utilisateurs des Transports, https://www.fnaut.fr)  :

Bien que cet article puisse être qualifié d'irréprochable du point de vue des arguments techniques avancés, il nous semble prendre insuffisamment en compte l'accélération des avancées technologiques qui est généralement constatée en présence d'une volonté politique forte et s'appuyant sur d'importants investissements.

  •  Quelle est la traduction Régionale de cette orientation nationale ?

 La déclinaison régionale de l'opération "Territoires Hydrogène" met actuellement en scène plusieurs entreprises répertoriées dans le document (page 27) de l'AFHYPAC déjà cité "l'Hydrogène une réalité dans les territoires"  sur trois sites dont le Plateau de Signes où le circuit du Castellet et la zone d'entreprise sont appelés, avec le soutien de la Région et de la CCI du Var, à "changer de braquet" pour profiter au maximum du retour du Grand Prix de F1 : production locale d'hydrogène, station de distribution, construction d'un bolide à pile à combustible ... regroupés sous le sigle "HYNOVAR", suivez les liens :

Parallèlement à ces initiatives auxquelles pourrait être jointe naturellement une rame ferroviaire à hydrogène sur la voie de Valdonne, la Région s'est prononcée pour une orientation identique à celle citée plus haut de G.Pepy comprenant du matériel hybride Diesel/Électrique ou à base d'Hydrogène, comme l'a exposé le journal La Provence du 12 novembre 2018 :

  • Intégrer de façon cohérente le projet de la Voie de Valdonne.

 Le choix de la Région pour une transition énergétique décarbonée est à la fois un progrès et une opportunité qui doit être mise à profit pour une intégration rationnelle du projet de la voie de Valdonne. Celui-ci a en effet vocation à s'étendre, à plus ou moins brève échéance, vers Marseille, Aix, Gardanne et Carnoules ce qui rend nécessaire la cohérence des matériels installés sur les différentes lignes.
 La configuration de la plateforme existante Aubagne-La-Bouilladisse est adaptée à l'accueil d'une rame Alstom Coradia i-Lint, elle pourrait aussi devenir une base d'expérimentation utile pour ce type de matériel.
 En tout cas le problème gagne en clarté, et pourrait, sur les bases à la fois technique, environnementale et économique que nous venons de rappeler, profiter d'un large débat citoyen incluant habitants, associations et élus : une appropriation la plus large du projet ne peut, en retour, que profiter à son économie.
 Le collectif V2V qui soutient le projet joue un rôle particulier, ne serait-ce que pour équilibrer les polémiques stérilisantes entre élus aubagnais. Il a bien pris la mesure de l'importance d'un débat le plus ouvert sur tous ses aspects et en particulier celui des matériels roulants. Ainsi il a manifesté clairement sa disponibilité pour être associé aux discussions qui devraient se tenir à la nouvelle direction de la Métropole ainsi que sous la responsabilité de la Présidence de Région suite à ses déclarations d'intention à propos des matériels.
Suivez ces liens pour accéder aux courriers émis par le collectif V2V:

 De plus, indépendamment du type de matériel qui pourrait être choisi, le parcours suivi par la voie de Valdonne est bien situé sur le territoire historique du Bassin Minier de Provence. A ce titre le projet de restauration de la voie ferroviaire devrait pouvoir s'intégrer au Contrat de Transition Écologique  dont le député F.M.Lambert a confirmé sur son blog la création pour accompagner la fermeture programmée du groupe charbon de la centrale thermique de Gardanne. Le maintien du niveau industriel et du bassin d'emploi va nécessiter la convergence de tous les efforts, particulièrement de la part de la Métropole qui semble avoir "traîné les pieds" jusqu'à présent.

  • En guise de conclusion provisoire...

Les informations relayées par cet article ont pour objectif de favoriser et élargir la connaissance d'un problème qui intéresse les conditions de vie de tout une population, et pour cette raison il ne faut cesser d'en élargir l'audience, voici par exemple, et pour conclure, deux pistes qu'il serait intéressant d'explorer  :

  •  Celle du Parc Naturel Régional de la Sainte Baume dont plusieurs des communes adhérentes sont situées sur le parcours de la voie de Valdonne. Le PNR ne peut que soutenir dans ses écrits et ses initiatives un projet présentant une telle plus-value environnementale ! Et n'oublions pas que le soutien du PNR équivaut à celui de 27 communes !
  •  Celle de la société du Canal de Provence qui pourrait profiter de la réfection de la voie ferrée pour souhaiter l'équiper d'une nouvelle canalisation, par exemple depuis Auriol jusqu'à Aubagne afin d'offrir sur tout son parcours une amélioration et une diversification des ressources en eau, un atout précieux en ces temps incertains de changement climatique, susceptible d'attirer un partenaire supplémentaire au projet, la SCP.

 Nous avons présenté ici un aspect partiel du problème, sans procéder à un choix catégorique dans un article qui voudrait surtout être une invitation à l'étude et la discussion. Nous ne prétendons pas non plus à l'originalité. La voie ferrée a été et reste l'objet de luttes nombreuses et opiniâtres, toujours révélatrices d'un lien social fort. Ainsi nous avons souvent évoqué sur ce site l'histoire et les problèmes du train emblématique d'un territoire entre Cévennes et Massif Central, le Cévenol, qui suit à travers une multitude de ponts et tunnels les gorges de l'Allier. Les luttes pour sa préservation sont permanentes, comme l'atteste l'existence de diverses associations, par exemple celle des  "Élus pour la défense du Cévenol et de la ligne Paris-NImes" qui est en permanence sur la brèche. C'est aussi un sujet qui dépasse les frontières au delà desquelles se produisent des avancées comme les suivantes notées dans plusieurs articles  dont deux récemment relayés par  le site du Collectif V2V:

 

La ligne italienne Merano-Malles, fermée en 1991 mais rouverte en 2005.La ligne italienne Merano-Malles, fermée en 1991 mais rouverte en 2005.

 

                                      André Lambert, le 27 nov 2018,  e-mail: andre.lambert@nordnet.fr

6 novembre 2018

Retrouvez les dernières informations du Collectif V2V à l'adresse:

https://www.facebook.com/voiedevaldonne/

Après le succès de la réunion de Roquevaire du 16 octobre (120 personnes), le collectif V2V vous appelle à venir débattre le jeudi 15 novembre à 18 h 30 à la salle des fêtes de la mairie de La Bouilladisse.

Mise à jour du 26 nov 2018:

20 octobre 2018

  • Non, le projet de la Voie de Valdonne, porté par de nombreuses communes n'est pas mort !

Nous avons eu l'occasion d'intervenir au sujet du projet de réouverture de l'ancienne voie ferrée dite de Valdonne  à la suite du Conseil de Territoire du 19 mars 2018 qui en actait l'abandon par la Métropole avec l'aide du maire d'Aubagne.

Depuis, dans un climat de rejet quasi général de l'alternative proposée, la démission de Gaudin de la Présidence de la Métropole a relancé le débat sur le projet, appuyé par une large consultation des habitants du territoire et surtout la création d'un collectif bien décidé à ne pas en rester là.

Le mardi 16 octobre une réunion du collectif s'est tenue à Pont de l'Etoile. Environ 120 personnes ont participé à un débat de haut niveau et observé une mobilisation citoyenne croissante à l'égard de ce problème. Une bonne façon de participer au mouvement nous a semblé être de créer une page spécialisée sur TombstonePost afin, dans un premier temps, de faire circuler les informations et les actions proposées.

La réunion du collectif "Voie de Valdonne" du 16 oct., salle de l'Oustaou de l'Estello à Pont-de-l'Etoile.La réunion du collectif "Voie de Valdonne" du 16 oct., salle de l'Oustaou de l'Estello à Pont-de-l'Etoile.

  • Informations pratiques.

Pour être informés consultez la page Facebook du collectif V2V "Voie de Valdonne".

Le Mail des animateurs du collectif : collectifv2v@gmail.com

D'autres rencontres sont programmées à la suite de celle de Pont de l'Etoile du 16 octobre , notez  le calendrier des dates de réunions publiques d'information :

  • La Bouilladisse le 15 novembre, Salle DES FETES à la mairie,
  • Belcodène le 29 novembre.  Salle L'ENSOLEILLADO  Avenue du GAILLARDET,
  • La Destrousse le 10 décembre, Salle DES FETES à la mairie.

Dans l'immédiat vous pouvez signer la pétition  "Réouvrons le voie de Valdonne" adressée à la Métropole Aix-Marseille-Provence :

 

Cliquez sur la cadre pour accéder au contenu de la pétition.Cliquez sur la cadre pour accéder au contenu de la pétition.

  • Documents disponibles.

Voici quelques liens sur des documents disponibles émanant de la presse ou directement du Collectif V2V.

Articles de presse récents:

Articles du collectif V2V:

V2V, le sigle à repérer.V2V, le sigle à repérer.En Résumé. Quelles que soient les spéculations sur les changements à venir à la tête de la Métropole Aix-Marseille-Provence, ou, à l'approche des échéances électorales, sur une  "hypothétique radicalisation" à la tête du Territoire du Pays d'Aubagne, la mobilisation citoyenne restera incontournable pour la réussite du Projet. Et les soutiens d'habitants de Cuges les Pins ne seront pas de trop.

 Voie de Valdonne. Tout était prêt même la décoration dans les tunnels !Voie de Valdonne. Tout était prêt même la décoration dans les tunnels !

 

Mais ce n'est rien à côté du Halloween de OK.Corral !Mais ce n'est rien à côté du Halloween de OK.Corral !