La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Partager via un média social

Les Républicains

survivront-ils à Fillon et Wauquier ?
heureusement que les Balkany sont là !

un petit clic pour la page "Galerie" ...un petit clic pour la page "Galerie" ...


« rester connecté à la vraie vie »

Cliquez pour lire l'article de Médiapart.Cliquez pour lire l'article de Médiapart.

Nos animaux fétiches "Jojo le Mérou" et "Paul le Poulpe" sont désormais rejoints par "François le Homard".

Gilets jaunes

Forcément, ils sont moins nombreux aujourd'hui ...

Cliquez sur la photo pour visiter notre diaporama "Gilets jaunes".Cliquez sur la photo pour visiter notre diaporama "Gilets jaunes".
Voie de Valdonne

16 juin à Roquevaire, le collectif V2V maintient la pression.

Cliquez sur la photo pour accéder à l'article de La Provence.Cliquez sur la photo pour accéder à l'article de La Provence.Et pour accéder à la dernière conférence de presse, c'est ici.

Banalisation des violences policières:
Gazés à bout portant comme des insectes !

Cliquez sur la photo pour lire l'article de Reporterre du 29 juin.Cliquez sur la photo pour lire l'article de Reporterre du 29 juin.Plus de 300 activistes non violents se sont regroupés sur le pont de Sully, à Paris, pour dénoncer l’inaction face au dérèglement climatique. Gaz lacrymogène dans les yeux, coups de matraque, injures… la réponse de l’Etat. C'était le 28 juin en pleine canicule.

bl

lllllLL'été de Trump à Metz,

Il pique une tête dans la Moselle.

cliquez pour lire l'article du huffingtonpostcliquez pour lire l'article du huffingtonpost

06/09/2018  Ouf ! Gaudin démissionne de la Métropole.

Il va pouvoir se concentrer sur la gestion de sa mairie de Marseille actuellement étrillée par le Parquet National Financier, la Cour des Comptes et le Préfet  (3 articles de Médiapart) :

1/3: Dans les placards de la municipalité,

2/3:  Et le service public, il est où ?

3/3:  Des bibliothèques à la dérive.

Marseille 5 nov : l’effondrement de trois immeubles illustre l’incurie des pouvoirs publics.

 Accédez à l'article de Médiapart du 06/11/2018. Accédez à l'article de Médiapart du 06/11/2018.

L'heure des comptes aurait-elle sonné ?

Sarkozy, Kadhafi, et aussi Guéant et Rama-Yade qui, aujourd'hui , s'occupe du "cri de détresse des iraniennes" ...Sarkozy, Kadhafi, et aussi Guéant et Rama-Yade qui, aujourd'hui , s'occupe du "cri de détresse des iraniennes" ...

 "Paul Bismuth", Bygmalion, mais surtout les soupçons de financement libyen visent désormais N.Sarkozy et son entourage.
"L'histoire d'une haute trahison", le livre de F.Arfi et K.Laske, résultat de six ans d'enquête, vient de paraître.
21 mars 2018 :
Sarkozy est mis en examen pour "corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics  libyens".
29 mars 2018 :
Sarkozy est renvoyé en correctionnelle  pour trafic d’influence et corruption à la Cour de cassation.
8 octobre 2018 :
  petit à petit,  ça vient ...
N.Sarkozy voit son premier recours dans l'affaire des "écoutes" rejeté par la justice.
25 octobre : nouveau coup dur !
Affaire Bygmalion : la cour d'appel confirme le renvoi en correctionnelle de N.Sarkozy.
30 janvier 2019 :
Financement Lybien : Nicolas Sarkozy perd définitivement contre Médiapart devant la cour de Cassation.
25 mars 2019 :
Affaire des "écoutes": La justice rejette les recours de N.Sarkozy.

19 juin 2019 :
Dans l'affaire Paul Bismuth N.Sarkozy sera bien jugé pour corruption, une première pour un président de la République.

encore à suivre, patience ..., les Gilets Jaunes, eux, passent en "comparution immédiate". La justice est la même pour tous, mais à une vitesse adaptée à chacun !

Guernica :
les 80 ans du tableau de Picasso et des bombes nazies sur la ville.
Le 26 avril 1937, la petite ville basque espagnole brûlait sous les bombes larguées par des avions de la légion Condor envoyée par Hitler.

En savoir un peu plus sur le sujet...


 Page Actualité

12 juillet 2019 :  Instrumentalisation de la Saint Eloi.

29 janvier 2019 :   Vaudeville municipal à Cuges .

25 octobre 2018 :  La campagne lozérienne 2018, ce fut un bon cru.

16 mai 2018 :   Et maintenant, à vous de jouer !

15 mai 2018 :   Une rando-Découverte le 21 Mai .

30 mars 2018 :  Au Conseil de Territoire, abandon du Val'Tram et un forage suspect pour la ZAP de Cuges.

24 janvier 2018 :  Accident mortel de parapente à Cuges.

19 octobre 2017 :  Réunion sur l'environnement au Circuit du Castellet avec les riverains.

20 octobre 2017 : Révision du PLU: l'occasion imprévue de rendre un hommage appuyé à la "coquille".

22 mai 2017 :  Avis d'enquêtes publiques sur la ZAP et l'aérodrome du Castellet.
Les commandes groupées pour les restaurants scolaires.
Législatives et la fameuse "réserve parlementaire" .

3 mai 2017 :  Le deuxième tour des élections présidentielles, le 7 mai.

30 mars 2017 :  La demande par le maire de révocation du Directeur des Services Techniques mise en échec par le Conseil de Discipline.

14 février 2017 :  A travers le contrat avec "l'Eau des Collines", le maire se débarrasse d'un service municipal, un de plus !

7 février 2017 :  Plutôt un présumé-voleur que la défaite !  Les élus LR de la 9eme circonscription ne sont pas très regardants.

23 décembre 2016 :  La photo du président de PACA Estrosi en compagnie du tueur du 14 juillet de Nice.

24 octobre 2016 :  Un tour d'horizon sur la rentrée d'automne 2016.
 18 sept. 2016 :  Un procédé de traitement des rejets liquides dans les calanques, permettant de retenir les métaux, est actuellement en test à l'usine Alteo de Gardanne.  Sur ce sujet délicat lire aussi ...

7 juillet 2016 : Enquête publique sur le Plan d'Exposition au Bruit de l'aérodrome du Castellet, le maire et l'adjoint Rossi désavouent le Conseil.

15 juin 2016 :   Gens du voyage, et si l'on jouait une musique différente ?
6 juin 2016 :  la commémoration particulière de Siou-Blanc à Signes.

 le Chant des Partisans est joué à l'harmonica. le Chant des Partisans est joué à l'harmonica.

du 4 au 12 juin :  le cinquantième anniversaire du Parc de OK Corral.
19 avril 2016 :  la nouvelle rubrique mondaine !
1er avril 2016 :  l'achat d'un minibus et le Débat d'Orientation Budgétaire au CCAS
27 mars 2016 :  la bavure ordinaire filmée
Cuges-les-Pins :  un village français...
31 janvier 2016 :  les "vœux" du maire !
10 décembre 2015élections régionales
14 novembre 2015attentats, Paris, Irak, Syrie..

Alien ou le

"8ème passager":

et si nous avions à la mairie de Cuges un conseiller de plus
(ou de trop) ?
7 juillet 2
015 : 
le conseiller surnuméraire

6 juin 2015 :  commémoration à Siou Blanc



 Mandela parle de Fidel Castro

Mandela parle de Castro ...Mandela parle de Castro ...

29 nov 2016. Le dictateur, le tyran, le despote... ces derniers temps il a été difficile d'échapper aux idées simples ! Alors, si vous n'avez pas aimé les propos de Ségolène Royal sur Fidel Castro, peut-être aimerez-vous ceux de Nelson Mandela ?


Michael Moore ne s'était pas trompé !

Le réalisateur Michael Moore, à l'inverse de la plupart des médias US et instituts de statistique, avait prévu, par ses observations, la victoire  de Trump. Suivez ce lien pour accéder aux billets qu'il a publiés sur le site HuffingtonPost C'est intéressant et instructif !


  Scoop

fauconnerie: cliquez pour la page Liens...fauconnerie: cliquez pour la page Liens...Pour le cinquantenaire du Parc OK Corral
les rapaces font leur apparition.

accédez à l'article en page Liens ...>

 Salon de l'auto à Cuges

L'ex-futur-minibus-municipal va être expertisé après sa visite à OK-Corral .... 357 ou calibre 44 ?  Une nouvelle saison de la série "Les Experts CLPPD".


 Conseil Municipal de Cuges-les-Pins

22 février 2018 :  Cour Régionale des Comptes, Débat d'Orientation budgétaire etc ...

18 décembre 2017 :  PLU, perte de compétences, et arrêt des repas spéciaux, etc ... !

10 novembre 2017 : Pour la 4eme fois cette année, le quorum n'était encore pas au rendez-vous !

22 mai 2017 :  La charte du Parc Naturel Régional de la Sainte Baume.

6 avril 2017 : Le budget de la commune et ... encore la ZAC des Vigneaux.

20 mars 2017 : le Débat d'Orientations Budgétaires.

02 mars 2017 :  Un conseil sur le personnel com- munal, la médiathèque, les décharges etc ...

16 janvier 2017 :   Un conseil plutôt "chaud".

12 et 19 décembre2016 :  Les 2 derniers conseils "fantômes" de fin d'année !
7 novembre 2016 :  le contrat de la gestion de l'eau et le marché très douteux d'un chantier de voirie.

23 juin 2016 :  16 délibérations sous le signe de la censure !
19 mai 2016 : 
logements sociaux, modification du PLU... et un festival "d'approximations".
13 avril 2016 :  le minibus, le budget et  le contrat de mixité sociale et encore les décharges !
29 février 2016 :  le débat d'orientation budgétaire.
12 novembre 2015 :  une démission de plus et l'imbroglio de l'annulation de PLU.
3 septembre 2015
à deux reprises le maire se dérobe devant ses responsabilités.
24 juin 2015 : le droit d'expression des élus.
4  juin 2015 :  la réfection de la voirie.
28 avril 2015 :  budget, irrigation et  cantine scolaire.
19 mars 2015 : 
le fonds Gabriel Vialle et la révision du PLU.
janvier 2015 : 
l'intermède du corbeau.

à Gémenos Fralib est devenu la SCOP-Thé-Infusions

La SCOP-TI sur la page LIENS...La SCOP-TI sur la page LIENS...

En mai 2015,   la production a redémarré à Gémenos, et fin septembre le thé des ex-Fralib est arrivé sur les rayons de Auchan, Carrefour, Casino, Intermarché et Franprix où l'on peut désormais s'approvisionner !

Que diriez-vous de cette idée : irriguer la Monument Valley, avouez que ça aurait de la gueule ? et avec l'explosion de  la production de cactus ouvrir une gigantesque distillerie de mezcal ?


Moteur de recherche interne avec Google    


page "Conseils 2018"

samedi 10 mars 2018

Conseil municipal du 22 février 2018 : La commune est sèchement rappelée à l'ordre par la Chambre Régionale des Comptes.

Visitez le site de la Cour des Comptes.Visitez le site de la Cour des Comptes.

A cette séance du conseil municipal, le rapport, instruit sur la période 2009-2016 par la Cour Régionale des Comptes, était mis en débat, autour des trois documents suivants qui sont désormais accessibles au public, et que nous mettons à la disposition de tous (en cliquant sur les liens, n'hésitez pas c'est instructif) :


Les enquêtes de la Cour des Comptes ne sont pas pour les collectivités visées des événements fréquents. Il s'agit en général d'une analyse en profondeur réalisée par des professionnels. Il est donc important de ne pas en sous-estimer les termes et observations ni de laisser dénigrer l'institution, un travers pourtant observé de la part de municipalités dans le but d'amoindrir la portée des jugements, voire de les neutraliser par une communication habile.

A cet égard une confusion fréquemment observée et parfois entretenue doit être évitée entre deux aspects importants du travail de la Cour des Comptes:

  • les observations de nature réglementaire, issues du Droit, comme les règles des marchés publics, la comptabilité etc..
  • les observations ou recommandations en relation avec les choix politiques de la collectivité, comme le remplacement ou non d'agents suite à des départs à la retraite ...

Disons tout de suite que le discours introductif du maire sur ce rapport n'a pas été marqué par les nuances que nous venons de mentionner. Ce fut plutôt un réquisitoire contre la municipalité précédente, sans commentaire sur la période dont il est responsable depuis 2014, si ce n'est un engagement à suivre les recommandations de la CRC.

Pour ma part, j'ai choisi de me concentrer sur la période que j'ai, comme élu, personnellement connue, celle postérieure à 2013, sur laquelle je peux confronter mon expérience à la fois aux propos avancés par la CRC et aux explications du maire.

Sur cette période j'ai sélectionné dans le rapport plusieurs exemples relevant des marchés, de l'externalisation de la restauration, de la gestion du personnel et du montage d'un projet..., confrontant pour chacun d'eux l'avis de la CRC à la réponse en retour du maire, de façon à permettre à chacun le contrôle des propos et la possibilité de se forger une opinion.

Cette confrontation est sévère, certaines affirmations du maire sont inexplicables et, pour tout dire inacceptables, comme celle  où il rend responsable son prédécesseur du coût de la privatisation de la cantine, ou celle où il réitère contre l'ancien Directeur des Services Techniques des griefs   qui ont été sèchement contredits, six mois plus tôt, par le Conseil de Discipline du Centre de Gestion des Collectivités Territoriales  à l'unanimité des ses membres !

Dans ces deux cas le maire aura donc fourni à la CRC de fausses informations et, malgré mon intervention au conseil, ne les a pas rectifiées le lendemain, devant la presse.

Dès lors, que penser de son engagement à suivre les recommandations de la CRC et à leur mise en œuvre ?

 

Enfin, pour une approche plus complète de ce débat on pourra consulter, en plus des documents officiels cités en tête de l'article, les sources suivantes :

         Le journal La Provence, édition du 24 février 2018 :

Cliquez sur le cadre pour accéder à l'info. (Nelle fenêtre)Cliquez sur le cadre pour accéder à l'info. (Nelle fenêtre)

 

 


 

  • Le Débat d'Orientation Budgétaire marqué par l'ombre du rapport de la CRC.

Bien que le débat d'orientation budgétaire ait été placé avant celui sur le rapport de la CRC, l'ombre de ce dernier s'est imposé sur le premier, à commencer par la présentation de la première adjointe, lue sans conviction  d'une voix presque inaudible, il est vrai que la conclusion de la CRC du paragraphe "Grands projets 2009-2016" de la synthèse (p 3) a de quoi semer le doute dans les "certitudes" de la direction municipale, citons la  :

 


 " Malgré son coût élevé et bien que très récente, la nouvelle école nécessiterait déjà des travaux de rénovation de plomberie et de sanitaires. Des travaux de rénovation thermique de grande ampleur avaient par ailleurs déjà été programmés, sans justification objective, ainsi que la construction d’un nouveau bâtiment à énergie positive de 10 classes, dans le cadre d’un marché de conception-réalisation, irrégulier pour ce type d’opération. Pourtant la commune ne possède ni le foncier nécessaire, ni plan de financement, ni d’ailleurs aucune capacité financière pour réaliser un tel projet, quel que soit le niveau de cofinancement qu’elle pourrait obtenir.
Malgré la réalisation d’une mission de maîtrise d’œuvre très avancée, ce projet vient encore d’être modifié. Il aurait été décidé de le remplacer par un nouveau, évalué à 5,16 M€, tout aussi insoutenable pour le budget de la commune."


 

 Dans ces conditions mon intervention s'est réduite à une répétition des années précédentes, concernant les investissements productifs, remarquables par leur absence :

"J'ai le sentiment de me répéter, sans doute, mais cette fois-ci dans des conditions nouvelles.
A la lecture du document je découvre les mots "investissement", et même "investissements structurants" mais à aucun endroit du document, un document de 27 pages, qui ressemble à un copier/coller du précédent de 2017, je ne découvre le terme "d'investissement productif" qui chercherait à s'opposer à la tendance "village-dortoir", à montrer des perspectives économiques, de création d'emploi, d'agriculture rémunératrice, de chantier d'irrigation, ou de tout autre projet d'ailleurs.
- Rien, et surtout rien après quatre années de mandat,
- Rien dans un document qui a la prétention de faire une "prospective jusqu'en 2022" !
- Mais surtout rien dans un contexte où la Chambre Régionale des Comptes vient de jeter un regard cru sur les visions et actes de la direction communale.

La seule originalité eût été de parler d’investissements productifs !"

 

voir aussi, à ce sujet, l'article de La Provence du 26 février :

Cliquez sur le cadre pour accéder à l'info.Cliquez sur le cadre pour accéder à l'info.

et le site de l'opposition déjà cité.

 

le conseil du 22/02/2018 (photo F.G.)le conseil du 22/02/2018 (photo F.G.)

 


 

  • Questions d'assainissement pluvial et de foncier rural.

Il a été ici question pour la commune d'acquérir une parcelle située au sud du cimetière pour y réaliser un bassin de rétention, et d'autre part, de passer une convention avec la métropole sur l'assainissement pluvial.
Pour faire simple, il s'agit pour "la Métropole qui nous a inclus dans son périmètre sans nous demander notre avis" de nous proposer une convention relative à "une compétence qu'elle s'est octroyée mais qu'elle n'est pas à même d'assurer", et par laquelle la commune fera le travail pour une période d'un an !

J'en ai profité, relayant une proposition des agriculteurs de l'AACP, pour proposer que la Métropole prenne en charge l'achat de la parcelle AX 3 destinée au bassin de rétention et également celui d'une autre parcelle, la AP29 à la Grand Vigne, dont la SAFER vient de signaler la mise en vente, et dont une partie est située en Zone Réservée Inondable.
Tout ceci relevant de l'assainissement pluvial pour lequel la Métropole sollicite notre concours, la commune pourrait ainsi renouer avec une activité négligée depuis des années.

 

Les parcelles AP29 et AX3.Les parcelles AP29 et AX3.